Une introduction

Introduction

 

 

 

     La grève, ou encore le conflit collectif du travail, consiste en l'arrêt simultané du travail par des salariés d'une entreprise, d'un secteur économique ou d'une société. Les grèves peuvent être initiées par des syndicats, ce qui est généralement le cas, mais il est aussi possible que ce soit les salariés eux-mêmes qui prennent cette initiative. Ce genre d’action est menée par les salariés qui réclament de meilleures conditions tels que la hausse de salaire, l'amélioration des équipements, des horaires de travail, en exerçant une pression directe sur l'employeur ou l'État.C'est une épreuve de force qui fût jusqu'en 1864  considérée comme illégale, puis officiellement reconnue comme un droit en 1946 par son inscription dans la constitution. Le préambule de cette dernière  énonçait alors : « Le droit de grève s’exerce dans le cadre des lois qui la réglementent ». 

     Ainsi, les grèves ont toujours eu au cours de l’histoire un impact plus ou moins fort sur la société. Les grandes grèves sont ,en effet, à l'origine de la plupart des conquêtes sociales des soixante dernières années et sont le moyen utilisé par les syndicats pour préserver les acquis sociaux tels que les conditions de retraite ou la sécurité sociale. Ce droit est en France perçu comme fondamental pour les travailleurs, qui n’auraient donc pas, en l’absence des grèves et en cas de mésentente, un moyen efficace de se défendre contre la hiérarchie.

 *

 *         *

grève 1936

 

     C’est pourquoi nous nous proposons d’étudier l’impact de deux grandes grèves à travers les mouvements de 1936 et 1968, de fait ces deux périodes ont engendré des modifications de la société, encore visibles aujourd’hui.

L'année 1936, car elle marque un tournant dans l'histoire sociale de la France : après les grandes grèves, les travailleurs obtiennent une amélioration de leur condition de vie et de travail : augmentation des salaires, semaine de quarante heures, congés payés...

Mai 68, car ce fût bien plus qu’une série de manifestations étudiantes. Il s’agissait du plus grand mouvement de grève que l'Europe n'ai connu. Ce fut une remise en cause profonde des fondements de la société de l’époque.

En quoi ces mouvements sociaux ont-ils influencé le paysage politique, sociale et culturel du pays ? Quels enseignements pouvons-nous en tirer sur les pratiques sociales qui rythment notre société ?

22 votes. Moyenne 2.68 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site